Reading Time: 2 minutes

Découvrez comment augmenter les revenus d’un magasin de détail. Dans cet article, nous montrerons comment le faire dans un supermarché.

Connaître le comportement du consommateur est essentiel pour augmenter les revenus de votre supermarché. En réalité, il y a des variables qui influent sur la prise de décisions des consommateurs quand il s’agit d’acheter un produit ou un autre, ou bien pour acquérir plus ou moins de produits.  Nous présentons quelques-unes de ces stratégies ci-dessous :

La taille du chariot ou du panier

Choisir la taille appropriée du panier ou du chariot est déterminante pour les revenus d’un supermarché ou un autre type de magasin. La capacité ne doit jamais signifier une limite d’achat pour le consommateur. Par expérience, une fois dans le magasin, on ajoute habituellement des produits qui n’étaient dans la liste d’achat. De surcroît, la plupart des consommateurs ne sont pas satisfaits si le chariot ou le panier n’est pas rempli. D’après une étude réalisée par Shopping Basket, il est illustré que les ventes peuvent augmenter de 32 % grâce à un panier plus large :

Le « prix magique » ou « prix en trompe-l’œil. ».

Malgré une différence de prix minimum, la vieille astuce de mettre des tarifs à virgules convainc encore l’acheteur. Normalement les personnes vont identifier le premier chiffre du prix (avant la virgule) et, par conséquent, un produit qui coute 2,99 EUR sera visualisé comme 2€ au lieu de 3€. En plus, ce centime de moins fera qu’on le perçoit un produit plus cher ou bon marché, et qui peut être interprété comme un produit soldé.

Placement des produits

Il est primordial de guider l’acheteur vers un produit ou un autre. En premier lieu, les articles que l’on veut démarquer doivent se placer à hauteur de vue. Par contre, les articles qui pourraient être une alternative d’achat doivent être moins facilement identifiables. En second lieu, les produits indispensables (œufs, lait, eau, fruits et légumes) doivent toujours être éloignés de l’entrée du magasin, et ce afin que l’acheteur soit obligé de parcourir toute la surface du magasin et qu’il achète ainsi fortuitement d’autres produits. Enfin, on recommande que les produits tels que les friandises, les viennoiseries industrielles ou les précuits soient placés près de la caisse. Grâce à un plus grand impact visuel les consommateurs peuvent ainsi les acheter spontanément au moment de faire la queue.

Faites que votre client se sente spécial

Offrir la meilleure expérience d’achat est un élément clé de la fidélisation. Ainsi, avoir des employés qui offrent de l’aide aux clients, qui transmettent leurs connaissances sur le produit ou qui simplement esquissent un sourire. Cette offre doit être vue comme une bonne stratégie, et ce spécialement pour les établissements qui vendent leurs produits plus chers avec une marge plus importante.

Livraison gratuite

L’impossibilité d’utiliser un véhicule propre, le manque de temps, la mobilité réduite ou le confort personnel, peuvent être des inconvénients au moment de transporter les achats jusqu’à son domicile. Pour cette raison, offrir une livraison gratuite, à partir d’un achat minimum, peut être une décision hautement rentable. D’un côté, cela « oblige » le consommateur à remplir le chariot ou le panier afin d’atteindre la dépense minimum ; et de l’autre, cela offre un facteur de différenciation et d’assistance considérable au consommateur, qui l’appréciera positivement.