Reading Time: 6 minutes

Qu’est-ce que le marketing retail?

Le marketing retail est la stratégie de vente créée et utilisée pour amener vos clients à ressentir des émotions lorsqu’ils visitent votre magasin. Chacun sait que, souvent, les êtres humains sont davantage guidés par les émotions que par la raison. Par conséquent, le produit offrant le meilleur rapport qualité-prix n’est pas toujours le meilleur vendu. Les émotions, la fidélité à la marque, les expériences précédentes entrent en jeu. L’objectif de ce type de marketing est de créer des plans à court et à long terme pour que vos clients se sentent satisfaits de l’expérience d’achat. Cela augmentera votre fidélité et votre passion pour la marque.

Pour y parvenir, toutes sortes de stratégies sont utilisées, tout compte. De l’éclairage, des arômes, audio, équipements commerciaux tels que des meubles, des paniers ou des voitures …

Le processus de vente en magasin comprend 4 phases:

  • Les visites

Vous devez attirer autant de clients que possible dans le magasin. Plus il y a de visites, plus il y a d’opportunités de vente.

  • Les ventes

C’est l’objectif principal du marketing, mais pour y parvenir, vous devez d’abord obtenir de nombreuses visites.

  • La récurrence

Avant on a dit que le plus important est la vente, mais le plus important est que vos clients reviennent pour effectuer un achat dans votre magasin. De cette façon, vous pouvez obtenir que le client soit fidèle à votre marque.

  • Les ambassadeurs

Le fait que vos clients parlent de votre marque à leurs amis et prennent des photos avec vos produits est une forme de publicité gratuite de haute qualité. C’est parce que les utilisateurs eux-mêmes sont si satisfaits des produits qu’ils génèrent eux-mêmes le contenu. Aujourd’hui, la publicité générée par les marques crée de la méfiance. Le contraire se produit avec cet UGC (contenu généré par l’utilisateur).

 

Les 4R du marketing retail

RELATION

Il est essentiel de forger une relation avec notre client. Que ce soit par l’intermédiaire du personnel des magasins ou des réseaux sociaux, la marque doit se connecter avec ses clients. L’objectif principal doit être leur satisfaction afin qu’ils puissent à nouveau acheter à l’avenir. Pour cela, vous devez comprendre et connaître très étroitement vos clients. Il est essentiel de connaître leurs besoins afin de leur offrir la solution qu’ils recherchent et de leur offrir une expérience de magasinage unique.

Par exemple, les stratégies de service à la clientèle, le marketing de contenu ainsi que la présence de la marque dans les événements et les médias donnent de très bons résultats. Vous vous demandez pourquoi? Eh bien, parce que de cette façon, vous serez au centre des préoccupations des utilisateurs. Cela signifie que lorsqu’ils ont besoin d’un produit que vous vendez, votre marque sera la première qui leur viendra à l’esprit.

PERTINENCE

Le client doit se sentir comme un élément fondamental de la croissance et du succès de la marque. Par exemple, les conseils d’un bon assistant commercial sont une bonne stratégie pour lui faire ressentir cela. Cependant, il doit être fait dans la mesure appropriée pour ne pas le submerger et créer l’effet inverse.

RÉCOMPENSE

Comment récompenser vos clients pendant que vous en tirez des avantages? Eh bien, une façon habituelle de le faire est d’utiliser des cartes de fidélité, des coupons ou des programmes de récompense. De cette façon, vos clients seront heureux de recevoir des cadeaux ou des remises, et votre marque obtiendra plus de ventes et la récurrence de leurs clients.

RÉDUCTION DES COÛTS

Pour obtenir les résultats souhaités, il faut prendre en compte le ROI (retour sur investissement). Par exemple, sachant ce que nous investissons dans la conquête de nouveaux clients, nous devons rendre compte du bénéfice net qui nous reste. Pour économiser ces dépenses, nous devons garder à l’esprit que les ressources humaines peuvent être réduites si nous automatisons les processus.

 

Marketing retail tendances 2019

RECHERCHE VOCALE

Au cours des dernières années, nous avons constaté à quel point l’utilisation des applications et du matériel d’activation vocale est devenue populaire. iPhone Siri, Alexa d’Amazon, Google Assistant font déjà partie de la vie de beaucoup. On prévoit que l’activation et la commande vocales seront mises en œuvre dans le monde de la vente au détail physique l’année prochaine. Par exemple, les supermarchés français Monoprix se sont associés à Google pour créer une application permettant aux utilisateurs d’établir leurs listes de courses avec leur voix. Dans le même temps, un chatbot a recommandé les meilleurs produits pour chaque client.

Il convient de noter un changement dans la manière de rechercher par commandes vocales. Les utilisateurs utilisent un langage plus familier et l’accent de chacun entre en jeu. Toutefois, dans les recherches écrites, les utilisateurs se concentrent généralement sur les mots-clés et minimisent leur utilisation.

 

OMNICANALITÉ

De nos jours, nous sommes déjà habitués à ce terme. La synergie entre les canaux de communication permet aux utilisateurs de passer du magasin physique au magasin digital et inversement, en passant par les réseaux sociaux de la marque.

Pour y parvenir, les marques auront:

  • collecter et sauvegarder les informations de vos clients afin d’offrir une expérience de magasinage beaucoup plus personnalisée.
  • des fonctionnalités telles que le ramassage des commandes en ligne à la maison
    retourne en magasin et à la maison

SOCIAL ECOMMERCE

Le social ecommerce est constitué d’annonces qui apparaissent sur le feed de l’utilisateur en fonction de ses préférences et de ses loisirs. Les utilisateurs peuvent commenter l’annonce afin qu’elle fournisse des informations très précieuses à tous les utilisateurs. Mais pourquoi vendre sur les réseaux sociaux?

La réponse est que les utilisateurs sont plus susceptibles d’interagir avec l’annonce pour les raisons suivantes:

  • ils sont généralement liés aux préférences de l’utilisateur
  • ils augmentent l’engagement avec la marque grâce aux commentaires, suggestions et doutes d’autres utilisateurs qui génèrent plus de confiance pour le consommateur
  • la large segmentation de ces publicités peut nous aider à atteindre notre public cible

Selon Instagram Business, 60% des utilisateurs de ce réseau social déclarent découvrir de nouveaux produits via la plateforme. Ici, nous pouvons voir la dépense moyenne dans chaque plate-forme sociale:

SOCIAL-ECOMMERCE

 

EXPÉRIENCE PHYGITAL

Beaucoup croient que l’expérience en magasin physique a les jours numérotés. Cependant, nous voyons comment les détaillants mettent en valeur le meilleur des deux mondes, le physique et le numérique. Dans cet article, vous pouvez voir les dernières tendances du marché.

 

POINTS DE VENTE AUGMENTANT L’EXPÉRIENCE D’ACHAT

Nous avons récemment vu comment les géants de la vente au détail se sont associés pour partager des synergies et renforcer la commodité et l’accessibilité de leurs clients.

Un exemple en est l’ouverture prochaine d’un supermarché LIDL dans la zone commerciale d’un IKEA au Portugal. De cette façon, les consommateurs sont encouragés à s’adresser aux magasins physiques où ils peuvent faire leurs achats dans les deux magasins sans perdre de temps en déplacements quotidiens.

Les restaurants IKEA sont un autre exemple auquel nous sommes déjà habitués. Qui ne connaît pas les fameuses boulettes de viande suédoises du géant Ikea? Proposant des menus abordables, il attire de nombreux utilisateurs qui, en plus de magasiner des meubles et des objets de décoration, peuvent manger dans le même établissement.

 

TRY-BEFORE-YOU-BUY VS BOPIS

Aujourd’hui, nous connaissons BOPIS, ce qui signifie acheter en ligne et aller le chercher au magasin physique. Cette stratégie a donné de très bons résultats car normalement, le consommateur ne doit pas payer de frais de port et ne se limite pas à un créneau horaire de livraison. Face au détaillant, cette tactique permet de réduire les coûts d’expédition. En outre, il attire les consommateurs vers le magasin physique, qui peut être transformé en plus de ventes.

Cependant, la tendance de cette année et de la suivante est celle du TRY-BEAVANT-VOUS-ACHETER. La britannique ASOS a déjà mis en œuvre et a enregistré une forte augmentation de ses ventes. Avec ce service, le consommateur peut commander tous les articles qu’il souhaite, il les reçoit chez lui et ne paie que les articles qu’il décide de conserver. Une fois décidé, il retourne gratuitement les articles dont il ne veut pas.

De nos jours, seulement 17,5% des entreprises ont adopté cette modalité. En effet, la formule de remboursement gratuit pourrait devenir une augmentation vertigineuse des coûts.

 

CLIENTING

Le modèle traditionnel de vente au détail offrait un service très personnalisé à sa clientèle. Connaître leurs noms, leurs achats antérieurs, leurs préférences, etc. L’évolution de la technologie, des grandes chaînes et de la mondialisation s’achève avec ce type de magasins. Cependant, comme il arrive souvent à tout, l’ancien revient toujours. C’est pourquoi les grands détaillants souhaitent proposer des expériences d’achat personnalisées à l’ancienne. Pour ce faire, ils doivent pouvoir utiliser la technologie en leur faveur pour:

  • stocker les données personnelles de chaque client
  • connaissez vos goûts et préférences
  • connaître vos achats effectués

 

Toutes ces informations doivent être accessibles au vendeur, car ce sont eux qui ont un contact direct avec les clients et qui peuvent offrir une expérience de magasinage incroyable.

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreuses tactiques et stratégies de marketing de détail pour augmenter les ventes dans votre magasin. Tout est une question de mise en œuvre et de voir les résultats. Et si vous souhaitez continuer à promouvoir les ventes, consultez le reste des articles que nous proposons dans notre blog.