Ergonomie retail sensorielle 

Vous êtes-vous déjà demandé comment tous nos sens et nos esprits influencent la décision d’achat?

L’ergonomie retail est la spécialité qui vise le bien-être dans tous les sens de l’acheteur au point de vente. De cette façon, il est possible que vous vous sentiez à l’aise lors de vos achats et que tous vos sens soient stimulés harmonieusement afin de promouvoir les achats dans l’établissement.

ÉVOLUTION DE L’ERGONOMIE RETAIL
  • Déjà dans la Grèce Antique (s.V après J.-C.) des ustensiles et des outils ergonomiques pour l’être humain ont été conçus

Le mot « ergonomie » est composé de la racine étymologique ERGON qui signifie « travail » et du suffixe NOMOS qui signifie « lois ».

  • À partir de la Révolution Industrielle du 19e siècle, le concept d’ergonomie au travail a commencé à devenir importante. La fatigue, les accidents et les maladies professionnelles sont réduits, ce qui diminue l’absentéisme et augmente la satisfaction au travail. Le terme «ergonomie corrective» apparaît, qui vise à optimiser chaque activité en tenant compte du bien-être psychologique, physiologique, hygiénique, sécurité, etc.

 

  • Déjà au début du 20e siècle, les sociologues, les psychologues et les ingénieurs ont commencé à améliorer les postures corporelles au travail et même la musique d’ambiance jouée aux usines. Ils ont constaté que la stimulation harmonieuse des sens augmentait la productivité.

banner-web-horizontal-1024x156-ebook4-fra

  • Déjà à la fin du 20e siècle, le concept d’ergonomie est appliqué à tous les domaines où les gens interagissent. Du secteur aéronautique au secteur automobile, en passant par l’informatique et le travail ou le meuble, l’ergonomie régit sa conception.

 

  • Au cours des dernières décennies, le concept d’ergonomie s’est étendu aux utilisateurs et acheteurs, à la recherche de leur bien-être absolu afin d’augmenter les ventes.

OBJECTIFS DE L’ERGONOMIE RETAIL SENSORIELLE

Selon le RDI, voici le schéma de l’implantation d’un concept basé sur la théorie de l’ergonomie  retail sensorielle:

  1. Sensation absolue de bien-être
      1. Physique
      2. Mental
      3. Spirituel
  2. Augmentez le temps des acheteurs en magasin
      1. Augmentez le ticket moyen
      2. Visites récurrentes à votre magasin
      3. Fidélité du consommateur

AVEC LES OBJECTIFS SUIVANTS:

      1. Encourager l’achat

        Stimuler tous les sens de l’acheteur vise à développer autant que possible la boite scénique. Ainsi, votre marque renforce sa position dans l’esprit de l’acheteur, ce qui facilite la conversion de vente.

      2. Renforcer l’identité de marque

        De cette façon, nous nous différencions de la concurrence et il est enregistré de cette manière dans l’esprit de l’acheteur.

      3. Créer un processus d’achat agréable

        Si l’acheteur a une expérience d’achat positive, sa fidélité sera consolidée.

ÉLÉMENTS QUI DÉCRIVENT UN CONCEPT DE DÉTAIL

A. BOÎTE SCÉNIQUE: 

C’est l’ensemble des éléments et du look que vous utilisez pour transmettre le message de votre marque. Son choix sera basé sur la nécessité de transmettre la valeur de la marque et pas seulement sur des critères esthétiques.

1. Design d’intérieur et apparence du magasin physique

Éléments qui jouent un rôle clé:

        • Revêtements du sol et murs
        • Meubles

        • Éclairage

        • Palette de couleurs

        • Gestion de l’espace physique

        • Visite proposée

        • Textures et matériaux

        • Sens

        • Impacts de la technologie utilisée

        • Musique d’ambiance

        • Autres sons

Il y a une étude qui montre comment la musique a un effet sur nous lors de l’achat. L’expérience a démontré comment, alors que la musique française jouait en arrière-plan, les ventes de vin français ont augmenté. La musique de fond française devenant allemande, la vente de vin allemand a augmenté.

L’ensemble de tous ces éléments crée une empreinte sensorielle qui leur rappellera cette marque.

 

2. Aspect et attitude de l’équipe en magasin

L’équipe de personnes qui travaillent dans le magasin est l’extension de cette boîte scénique et l’idée que le client aura de la marque. Les aspects suivants doivent être pris en compte:

        • La ton utilisé

        • Le type d’interaction avec les clients et entre le personnel

        • Parler avec les clients

        • Processus de socialisation avec les clients

        • Interaction avec des équipements commerciaux

        • Emplacement du personnel du magasin

        • Les vêtements, la propreté et l’hygiène du personnel

Il est très important que l’ensemble soit normalisé afin de transmettre un message cohérent et continu. De plus, la même vibration doit être obtenue dans tous les magasins de la marque. Il est donc nécessaire d’établir des directives homogènes et de former le personnel.

Ce sera l’équipe qui transmettra la personnalité et les valeurs de la marque. Dans de nombreux cas, la première et dernière chose que l’acheteur perçoit est l’équipe de personnes qui y travaillent. L’interaction que le client perçoit fera partie du produit et de la marque qu’il a acquis.

PROCESSUS D’ACHAT

    1. Bien-être physique

Ce sont des caractéristiques traditionnellement traitées par l’ergonomie.

A. Du vendeur

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la sensation que le client reçcoit après l’interaction avec les vendeurs fait partie de l’émotion que la marque souhaite transmettre. Pour que les travailleurs soient des ambassadeurs de leur marque, ils doivent être à l’aise et engagés avec elle. Pour cela, il est très important de leur fournir les meilleures conditions de travail:

        • Les processus de travail doivent être optimisés pour réaliser l’activité de la manière la plus rapide tout en étant pratiques et ordonnés.

Tous les éléments qui font partie de l’expérience d’achat doivent être pris en compte dans le cadre de la boîte scénique. Dès les cintres utilisés, à l’étiquette de prix, etc.

        • Le conditionnement du magasin: l’ordre et la propreté. Les éléments avec lesquels l’équipe du magasin doit travailler doivent être adéquats pour ne pas gêner leur travail. De plus, un signe du bon choix de ces éléments sera la transparence de ceux-ci, car s’ils sont adaptés aux besoins du magasin, et ils n’interféreront pas avec le travail.

Si nous regardons la théorie des Deux facteurs de Herzberg, nous voyons comment deux facteurs influencent les travailleurs:

LA SATISFACTION


Les facteurs:

  • travail stimulant

  • reconnaissance

  • promotions

  • responsabilité

  • etc.

Satisfaction qui est généralement le résultat de facteurs de motivation qui peuvent augmenter la satisfaction individuelle mais pas l’insatisfaction.

INSATISFACTION


Les facteurs:

  • rémunération

  • conditions de travail

  • politiques du travail

  • etc.

L’insatisfaction est généralement le résultat de facteurs d’hygiène. Si ces facteurs manquent ou sont inadéquats, ils provoquent une gêne, mais leur présence ne provoque généralement pas d’opinion positive car s’ils le sont, ils sont généralement « transparents ».

B. De l’acheteur

Un environnement doit être créé où l’acheteur se sent à l’aise. Cela dépend de la durée de votre séjour dans le magasin. Plus ce temps est long, plus vous aurez l’occasions de vente.

Selon le Wall Street Journal, le Slow Shopping de marques comme Origins a augmenté les ventes de 20 à 40%. Le fait de rester plus longtemps en magasin augmente les possibilités de vente.

Les éléments pouvant contribuer à prolonger la visite sont étroitement liés à l’ergonomie.

    • Mobilier: chaises, miroirs, étagères.
    • Matériel commercial pour transporter les produits qui vous intéressent: paniers, chariots et sacs.

FIT-Banner-1132x368-fra

    • Éclairage: ambiant, spot, spécial, etc.

    • La signalétique: informations sur les sections, toilettes, tarifs, promotions, etc.

    • Création de différents espaces: entrée, vestiaires, aires de repos, etc.

De plus, tous ces éléments seront décisifs pour créer une expérience d’achat agréable qui déterminera si ce client reviendra ou préférera un concurrent.

2. Bien-être émotionnel du vendeur et de l’acheteur

En plus de physiquement, l’acheteur doit se sentir bien émotionnellement. Par conséquent, tous les facteurs comptent.

Par exemple, avoir un personnel trop jeune ou plus âgé par rapport à l’objectif de la marque peut être très négatif car le client peut couper le flux empathique en se sentant mal conseillé.

Il sera également essentiel de former le personnel pour lui donner sécurité et connaissances lors de ses interactions avec les clients. Une bonne formation sera basée sur la connaissance de:

      • valeurs de la marque
      • produits et services offerts
      • processus d’achat en magasin et avec la centrale
      • distribution des sections et des produits en magasin et en ligne
      • technologie utilisée
      • valeurs et carences des concurrents
3. Aspects qui orientent et conditionnent le comportement de l’acheteur au point de vente

Nous devons créer une stratégie de l’itinéraire que nous voulons que l’acheteur fasse. Pour cela, nous aurons des stimuli sensoriels dans tout le magasin où les odeurs, l’éclairage, la technologie, la musique, etc. seront utilisés afin d’attirer l’attention du client et de provoquer des émotions qui activent l’impulsion d’achat.

banner-web-horizontal- 1024x360-ebook4-form-fra

Comme nous l’avons déjà expliqué, stimuler tous les sens de l’acheteur grâce à l’ergonomie retail sensorielle améliorera le positionnement de notre marque et maximisera les ventes grâce à cette exposition d’expériences à travers les sens.

Si vous souhaitez connaître les dernières tendances du commerce de détail, la nouvelle normalité à laquelle le secteur est confronté et bien plus d’actualités, nous vous invitons à consulter d’autres articles sur notre blog.